La Coulée d’Aunis 2015 – Domaine La Source du Ruault

La Coulée d'Aunis 2015 - Domaine La Source du Ruault

Une cuvée de Saumur blanc à surveiller

La Coulée d'Aunis 2015 - Domaine La Source du Ruault

Fiche Technique

  • Appellation :

    AOC Saumur

  • Millésime :

    2015

  • Couleur :

    Blanc

  • Cépage(s) :

    100% Chenin blanc

À la tête des 13 ha du domaine « La Source du Ruault », Jean-Noël Millon cultive presque exclusivement du cabernet franc en AOC Saumur-Champigny. Il possède cependant une parcelle plantée en chenin blanc destinée à produire un Saumur blanc : « La Coulée d’Aunis ».


Terroirs :

Vignes de 25 ans d’âge, exposées sud sur sols de schistes et d’argiles. Agriculture biologique depuis 2005

Vinification :

Vin nourri et élevé environ 6 mois sur lies en cuve bois, jusqu’à la mise en bouteilles.


À l’œil :

Un jaune or clair, brillant et limpide.

Au nez :

Le premier nez dégage des arômes assez intenses de camphre, des notes fumées, presque boisées. À l’aération,  le côté puissant, presque « alcooleux » laisse place à de la fraîcheur mentholée, aux épices (clou de girofle, vanille). On ne retrouve pas ici les caractéristiques variétales du chenin.

En bouche :

Mêmes sensations en bouche :  la matière est ample et complexe. Le vin est charnu et possède une belle concentration de matière (l’élevage sur lies y est sûrement pour beaucoup) avec des arômes plus portés vers les racines et les épices (vanille, curry) que vers les fruits . On pourrait presque croire ces saveurs issues d’un élevage en barriques neuves, ce qui ne semble pourtant pas être le cas. La fine acidité en fin de bouche lui apporte vivacité et fraîcheur et lui procurent une belle longueur. Si on ne peut pas parler de gourmandise, le palais en redemande, signe d’un bel équilibre et d’une certaine classe.

Conclusion :

Ce Saumur « La Coulée d’Aunis 2015 » peut paraitre un peu austère et déroutant à l’ouverture. Le cépage s’efface derrière le terroir et l’élevage qui apportent au vin un profil plus Bourguignon que Ligérien. Assez complexes, ses notes aromatiques lui procurent un côté noble et flatteur mais il manque encore un peu de fruité, de finesse et de légèreté. Cette cuvée, bien que pas encore complêtement maîtrisée, semble donc prometteuse et sera à suivre dans les prochains millésimes. Elle plaira avant tout aux amateurs de vins de gastronomie. À déguster sur un plat de poisson plutôt qu’en apéritif.

Note MVL :

14,5/20

Date de dégustation : 11-2018